Le Rapport Brodeck

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je souhaite vous parler d’un livre que j’ai lu et qui m’a pour le moins déstabilisée dans le sens où ce n’était pas du tout ce à quoi je m’attendais. Il s’agit, comme le titre l’indique, du roman de Philippe Claudel « Le Rapport Brodeck ».

Pour résumer rapidemment l’histoire, elle porte sur un homme appelé Brodeck qui est chargé de rédiger un rapport sur le meurtre d’un homme mystérieux qui a fait son appartition dans le petit village d’un pays indéfini juste après la guerre. Pour cela, il doit bien entendu enquêter et retracer l’histoire de ce visiteur inattendu et son arrivée dans le village. Le récit se prête de toute évidence aux retours en arrière et aux digressiosns multiples relatives à l’histoire du personnage principal et ce qui l’a mené à cette situation. Il faut tout de même préciser que Brodeck est « forcé » de rédiger ce rapport par la population du village après qu’il ait par hasard surpris les hommes du village tous rasemblés dans la taverne du coin suite à la mort de l’inconnu. Il est donc surveillé afin de relater les faits le plus fidèlement possibles et subis quelques pressions.

Le livre a remporté le Prix Goncourt des Lycéens et le Prix indépendant de fiction étrangère. L’emplacement et le temps ne sont jamais explicites dans le roman, comme le langage parfois utilisé (pas d’inquiétude tout est traduit) qui s’apparente à l’allemand, mais le parallèle avec la Seconde Guerre mondiale est évident et il ne fait aucun doute que l’histoire est située en Allemagne, dans un très petit village.

Je dois dire que j’ai été très frustrée quand j’ai lu et terminé ce livre parce que l’histoire ne porte pas tant sur le meurtre de l’homme, mais plutôt sur la vie de Brodeck et sur la façon dont il a fini dans ce village. Je m’attendais à un véritable roman d’enquête, peut-être même à un thriller et il s’avère que le livre s’apparente plus à un récit historique romancé qu’à autre chose.

J’admets cependant qu’à la lecture de ce livre on peut sentir la tension s’accumuler, et on finit par devenir vraiment curieux de ce qui est arrivé à l’homme mystérieux et on veut savoir qui il est pour faire autant de remue-ménage dans ce village. On obtient satisfaction à la fin pour peu qu’on arrive à comprendre les révélations pour le moins implicites de l’auteur. Et oui, avec ce livre rien n’est évident !

Après avoir lu une bonne centaine de pages j’ai dû me rendre à l’évidence : je n’allais pas obtenir satisfaction si je lisais ce livre avec des attentes propres à un roman policier. J’ai donc changé d’état d’esprit et ai préféré m’attarder sur la beauté du texte car, s’il y a bien une chose qu’il faut reconnaitre, c’est que le livre est magnifiquement écrit. L’histoire est très bien écrite, émouvante et poétique. Honnêtement, j’ai rarement lu des descriptions si belles et complètes (si propres à la littérature française classique!). Le livre est agréable à lire, même si les thèmes de la guerre et de l’après-guerre restent des sujets sérieux et graves.

Mon conseil serait  donc de lire ce livre pour sa beauté, son poétisme et sa très belle utilisation des mots plutôt que pour l’histoire elle-même. Si vous êtes curieux du meurtre, et si ce que vous cherchez est un thriller ou une enquête au sens propre tu terme, ne lisez pas ce livre.

Ma note: 6/10

Lily –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s